Faire parler la violence, soigner les liens

Évaluation, choix du dispositif thérapeutique et prise en charge des situations de violences en couple et intrafamiliales

Catarina PEREIRA et Floriano VON ARX

Paroisse protestante suisse alémanique, Genève
Vendredi 19 et samedi 20 novembre 2021
Les violences au sein des relations de couple ou de famille se manifestent tant sous la forme de passages à l’acte, que sous la forme de modalités relationnelles propres à confondre, inquiéter, méduser les personnes à qui elle se destinent. Des circuits interactifs de répétitions intra et intergénérationnels de violences et de traumatismes peuvent ainsi s’implanter. 

Les thérapeutes en charge de ces situations sont amenés à traiter autant les causes que les effets de ces violences, particulièrement les risques sur la santé globale et la sécurité.

Dès lors, le travail thérapeutique s’organise d’emblée dans un double registre. D’une part, il s’agit de «faire parler la violence». Autrement dit, de donner un sens au passage à l’acte en essayant de comprendre les enjeux psychiques individuels et systémiques sous-jacents, et ainsi tenter d’enrayer les répétitions traumatiques. D’autre part, les thérapeutes sont contraints d’accepter d’intervenir dans une zone de risque de réitération des violences, ce qui nécessite une évaluation constante et le recours à des stratégies visant à la sécurité, y compris celle du cadre thérapeutique.

Il est donc nécessaire d’organiser le dispositif clinique (priorisation du setting et adaptation processuelle) en tenant compte de ces éléments, tout en incluant les facteurs tels que les demandes de suivi provenant de tiers institutionnels et les procédures sociojuridiques en cours. 

A l’aide de cas cliniques et d’apports théoriques, ce séminaire vise la sensibilisation des thérapeutes aux enjeux spécifiques de traitement des situations de violence, ainsi qu’à l’éthique et les limites des interventions.


Présentation des intervenants : 

Catarina PEREIRA  

Catarina Pereira est psychologue spécialiste en psychothérapie FSP d’orientation systémique. Elle travaille aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) depuis 2014, d’abord au sein du Service de Médecine et de Psychiatrie Pénitentiaire, puis à l’Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence (UIMPV). Elle a également une pratique de longue date dans la clinique des violences collectives dans le cadre de l’Association genevoise pour l’Ethnopsychiatrie.

Floriano VON ARX

Floriano von Arx est psychologue spécialiste en psychothérapie FSP d’orientation systémique. Il travaille depuis 2008 auprès de l’Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence (UIMPV) aux seins des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Parallèlement et depuis 2007, il a une pratique psychothérapeutique auprès de l’association Vires dans la prise en charge volontaire et sous contrainte des personnes auteures de violences intrafamiliales.

Bibliographie :

  • Christen M. et coll. (2004). Vivre sans violences ? Eres.
  • Eiguer A. et coll. (2005). Le générationnel. Dunod.
  • Escard E. et coll. (2013). Modalités d’une intervention systémique en matière de violences conjugales dans une Unité de médecine et prévention de la violence. La revue de médecine légale, 4, 93-96.
  • Girard J. et coll. (2004). Les violences conjugales : pour une clinique du réel. Méd&Hyg, 25, 473-483.
  • Hurni M. et Stoll G. (1996). La haine de l’amour. La perversion du lien. L’Harmattan.
  • Salem G. (2011). La maltraitance familiale. Armand Colin.

Destinataires et pré-requis :

Ce séminaire est destiné aux psychiatres, psychologues, psychothérapeutes en individuel, de couple et de famille, conseillers conjugaux, travailleurs sociaux, médiateurs familiaux et autres professionnels de la santé.

Nombre de participants : 

Ce séminaire est ouvert à 45 participants 

Dates : 

Vendredi 19 et samedi 20 novembre 2021

Horaires : 

9h00-12h15 / 13h45-17h00 

Lieu :

Paroisse protestante Suisse allemande, Rue Jean-Sénebier 8 – 1205 Genève

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite 

  • Bus N° 3 (arrêt : "Athénée")
  • Bus N° 5 (arrêts : "Athénée" ou "Place de Neuve")
  • Bus N° 7 (arrêt : "Athénée")
  • Trams N°s 12 et 18 (arrêts : "Place de Neuve" ou "Plainpalais") 
  • Tram N° 15 (arrêt "Plainpalais")

Depuis la gare Cornavin : 

  • Bus N° 5 - Direction "Thônex-Vallard" (arrêt: "Athénée")
  • Tram N° 12 - Direction "Palettes" (arrêt : "Place de Neuve" ou "Plainpalais")
  • Tram N° 18 - Direction "Bachet-de-Pesay" (arrêt : "Place de Neuve" ou "Plainpalais")

Parkings : Saint-Antoine ou Plaine de Plainpalais

Prix :

CHF 380.- (CCP 12-11113-7 -IBAN CH72 0900 0000 1201 1113 7 - BIC : POFICHBEXXX)