Fratries, amis, animaux : les grands et petits oubliés de la thérapie familiale. Ressources formidables

Dr Dominique BARDOU et Samantha BOSMAN

Paroisse protestante suisse alémanique, 8 Rue Sénebier, 1205 Genève
Vendredi 23 et samedi 24 avril 2021

L’approche systémique a porté la focale sur la communication et les relations dysfonctionnelles au sein des familles, et plus particulièrement dans le triangle père-mère-enfant, pour expliquer et prendre en charge les troubles présentés par un de ses membres.

Les approches contextuelles, trans- et multi-générationnelles ont introduit de la complexité, en élargissant l’angle de vue à l’histoire de la famille et à l’évolution de ses relations, dans une vision verticale, « à étages ».

Depuis plusieurs années, l’accent est mis pour impliquer les pères, pour « aller les chercher » et les amener en séance. Ce message est passé chez tous les thérapeutes de famille, les éducateurs, les enseignants.

Par contre, restent trop souvent en marge les fratries, régulièrement considérées comme « accessoires » ou « annexes », ou encore « à préserver ». Or, les frères et sœurs sont évidemment concernés par les troubles présentés par un de leurs : ils les voient ; ils les entendent ; ils les vivent ; ils en souffrent ; ils essaient de s’en préserver en mettant de la distance ; ils tentent d’aider leur fratrie et/ou leurs parents directement ou indirectement en détournant l’attention ; ils ont peur d’être « contaminés » ; …  

D’où l’importance de les inviter et de les associer pleinement aux prises en charge familiales, afin d’une part de les aider à exprimer ce qu’ils ressentent, mais aussi d’autre part afin d’activer leurs compétences pour aider leur famille et en premier lieu leur frère ou leur sœur souffrant.

Dans le même ordre d’idée, il y a d’autres grands oubliés de la thérapie systémique, qui se centre trop souvent sur la thérapie familiale, sans ouvrir aux autres systèmes d’appartenance de la vie quotidienne. Ce faisant, les thérapeutes systémiciens se privent des ressources incroyables apportées par les amis et les animaux domestiques.

Lors de ce séminaire, les intervenants viendront parler de leur expérience avec les fratries, les groupes d’amis et les animaux, en séance ou au domicile. Ils illustreront leur travail par des situations cliniques, et par des vidéos de séances. Par une approche expérientielle, ils impliqueront les stagiaires tout au long de ces deux journées, pour aider ces thérapeutes à développer leurs propres compétences, en contactant le frère, la sœur, l’ami(e) ou le compagnon d’animal qu’ils sont ou ont été.

Présentation des intervenants :

Dr Dominique BARDOU

Dominique Bardou est psychiatre, thérapeute familial, directeur médical  de l’Institut Psychothérapique du Pin En Mauges. Formateur et superviseur à Forsyfa (Nantes). Membre de la SFTF et de l’EFTA. Membre du comité scientifique international de l’Accademia di Psicoterapia della Famiglia de Maurizio Andolfi (Rome).

Samantha BOSMAN

Samantha Bosman est psychologue, intervenante systémique, thérapeute individuelle, de couple et de famille en consultation, formatrice et superviseure à FORSYFA à Nantes. Elle a pratiqué en institut psychothérapeutique et en milieu hospitalier.

Bibliographie :

E. Tilmans-Ostyn et M Meynckens-Fourez. Les ressources de la fratrie, éd. ERES

M. Andolfi. Thérapie familiale multigénérationnelle, éd. DeBoeck

Y. Simon. Guide pour les frères et les sœurs d’un adolescent souffrant d’un trouble alimentaire, à télécharger sur domaine-ulb.be

Cahiers de psychologie clinique. éd. DeBoeck, vol 27 (frères et soeurs)

F. Bruni. Lo psicoterapeuta e il cane. éd. Antigone


Destinataires : 

Ce séminaire est destiné aux psychiatres, psychologues, psychothérapeutes en individuel, de couple et de famille, conseillers conjugaux, travailleurs sociaux, médiateurs familiaux et autres professionnels de la santé.

Nombre de participants : 

Ce séminaire est ouvert à 45 participants. 

Dates : 

Vendredi 23 et samedi 24 avril 2021

Horaires : 

9h00 à 17h00 

Lieu :

Paroisse protestante Suisse allemande

Rue Jean-Sénebier 8 – 1205 Genève

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite 

Bus N° 3 (arrêt : "Athénée")

Bus N° 5 (arrêts : "Athénée" ou "Place de Neuve")

Bus N° 7 (arrêt : "Athénée")

Trams N°s 12 et 18 (arrêts : "Place de Neuve" ou "Plainpalais") 

Tram N° 15 (arrêt "Plainpalais")

Depuis la gare Cornavin

Bus N° 5 - Direction "Thônex-Vallard" (arrêt: "Athénée")

Tram N° 12 - Direction "Palettes" (arrêt : "Place de Neuve" ou "Plainpalais")

Tram N° 18 - Direction "Bachet-de-Pesay" (arrêt : "Place de Neuve" ou "Plainpalais") 

Parkings : Saint-Antoine ou Plaine de Plainpalais

Prix :

CHF 380.- (CCP 12-11113-7)